Caribou, Agence de Marketing Relationnel située à Tourcoing près de Lille dans le Nord



De vraies questions. De vraies réponses ? BNP Paribas parle le Vrai

bnp-paris-bas-parlons-vrai

Depuis quelques jours tourne sur nos postes TV la nouvelle campagne BNP Paribas, « Parlons Vrai ». A l’heure où la tendance est au retour aux sources et à l’essentiel, cette prise de parole apparaît comme un positionnement affirmé.

Une banque déciderait-elle finalement de jouer franc jeu avec ses clients ? Cela mérite qu’on s’y intéresse…

Alors que j’étais tranquillement installée dans mon canapé, feuilletant un magazine dans l’attente de ma série préférée, une pub démarre. J’écoute d’une oreille distraite jusqu’à ce que la « sincérité » des questions posées m’interpelle. Je lève les yeux et découvre un micro-trottoir en guise de spot publicitaire. Une succession de personnes, tout âge, csp et profil différents, qui face caméra posent des questions que finalement nous nous posons tous. Ou plutôt que nous tournons tous comme des affirmations.

« Si c’était trop lourd à rembourser, vous me le diriez ? », « Si ce placement était risqué, vous me le diriez ? », « Vous touchez combien si vous me vendez ce produit ? » ou encore, entre autre, « Est-ce que vous n’avez pas intérêt à ce que je sois à découvert ? ».

Et pour finir « Vous croyez que je vais choisir BNP Paribas juste parce que j’ai vu cette pub ? ».

Un spot qui, même s’il peut en laisser certains sceptiques, m’a interpellée de part son approche différenciante. Pas de stars venant jouer les guest, pas de « blablabla » d’une banque qui s’écoute parler, pas d’humour visant les fumeurs, mais bien des gens comme vous et moi (sauf qu’en tant qu’acteurs, ils sont payés pour poser des questions) qui soulèvent, et c’est là le principal, des sujets aussi divers et variés que les frais bancaires, l’accompagnement, la rémunération des conseillers en fonction des produits vendus etc…

Alors après avoir entendu ces « vraies » questions, direction le site : parlonsvrai.bnpparibas.net.

Reprenant toutes les questions posées et bien d’autres, le site, ou plutôt des employés de la banque (1 pour chaque question-réponse) offrent une réponse plus ou moins complète. Chiffres, graphiques, arguments, chaque conseiller étaye sa réponse avec des « preuves » concrètes.
On apprend donc par exemple, que oui un conseiller touche une prime s’il vend un produit (Ah-ah je le savais !) mais, que cela n’est pas ciblé sur un produit en particulier mais bien sur une gamme entière de produits (Ah… bon…). Par exemple, dans la famille Épargne, le conseiller sera rémunéré qu’il s’agisse de l’ouverture d’un plan d’épargne ou encore d’une assurance vie. Il n’a donc aucun intérêt à pousser à la signature d’un produit en particulier, mais plutôt à celui correspondant aux besoins du client (dixit la BNP). D’autres réponses restent parfois quelques peu… floues, avec des termes utilisés loin du vocabulaire du commun des mortels non avertis tels que moi.

Ainsi…
- “Ça vous dérange de me donner le taux net de mon épargne ?”
- “Mais non pas du tout ! Pour passer du taux brut au taux net, il faut déduire le prélèvement forfaitaire libératoire et les prélèvements sociaux.”
- “Bien bien bien, c’est-à-dire ?”

- “C’est bien à cause de vous qu’on subit la crise ?”
- “La crise de 2008 a pour origine la titrisation des dettes immobilières aux États-Unis.”
- “La quoi ?!!”

Même si bien évidemment, toutes les ficelles de la banque ne sont pas dévoilées dans le site, et que l’on suppose que d’autres informations, ne jouant pas en notre faveur, restent dans l’ombre, BNP Paribas nous offre des réponses frôlant le vrai « VRAI ».

À noter pour finir que la tonalité de cette « Opération Séduction » n’est pas totalement inconnue à la BNP qui, depuis quelques années maintenant, tend à s’exprimer au travers de couples Client-Conseiller partageant une vraie relation de confiance.
Bref, une communication télé relayée sur le web, qui nous renvoie une image de nous, clients ayant droit à une information claire et précise sur notre argent, et c’est plutôt agréable pour changer.

PS : Petit bémol tout de même dans les ateliers « Discussion » auxquels la BNP nous convie qui ne sont pour l’instant ouverts qu’à certaines régions. Nul doute que les rendez-vous se rempliront dans les semaines à venir, mais en attendant si vous êtes Alsacien par exemple, et que vous souhaitez parler Vrai… prenez votre mal en patience ou rendez-vous en Picardie ou Ile de France !